Tendances

Le Temps Des Résolutions

À l’aube de chaque nouvelle ronde des mois, BIC se régale : c’est la rentrée des adultes menteurs!

Il suffit de 100F (0,15€ pour les mbenguistes ou 0,20$ pour les statois…mais ne faites pas semblant : vous connaissez tous le prix du BIC!) et d’une feuille vierge – ou de plusieurs pour ceux qui aiment les intercalaires – et on est paré pour construire notre château de sable d’adulte coupable.

C’est fou comme on sait se confier en début d’année, reconnaître que ça fait 3 ans qu’on n’a tenu aucune de ses résolutions, commencer par réécrire les 15 plus probables (disons, susceptibles de se réaliser, pas trop dures à tenir) promesses qu’on s’est faites à soi-même parmi les anciennes et en rajouter cinq pour faire vingt. Foutaises!

Vingt résolutions massa?! Ni les Nations Unies, ni même le programme politique de nos gérontocrates impotents ne comporte 20 résolutions! Déjà qu’il leur faut vingt ans pour les réalisations…juste le temps de mourir avant de rendre des comptes… Mais on ne fera pas de procès ici, c’est la nouvelle année et je dois aussi écrire mes résolutions!

Cette année, ma première résolution est de ne pas acheter de stylo BIC pour ça, sinon même le boutiquier de mon quartier saura ce que je m’apprête à faire! Et ma femme aussi, puisqu’il lui dira quand elle viendra acheter le sien, que je suis déjà passé prendre le mien! Il lui parlera aussi des voisins qui l’auront précédée et ensemble, ils s’en donneront à cœur joie sur ce que les gens pourraient bien prendre comme résolutions cette année.

– Moussa va enfin décider de ne plus taper sa femme

– En route.

– Hein?

– Précise « de ne plus taper sa femme EN ROUTE », parce que de toute façon il la tapera toujours, vu ses sorties nocturnes et ses amitiés éthyliques…

– Bon, c’est surtout vu tous les enfants trop bruns qu’elle accouche ces dernières années…

– Ah ah ah ah (rire gras du boutiquier)

Et ça papote, et ça piétine allègrement, dès la boutique, la résolution sur le respect de la vie privée des autres qu’on porte pourtant chaque année au sommet de la liste, souvent dans l’espoir illusoire que tout le monde fasse pareil et que nos secrets soient enfin bien gardés. Ô utopie.

Bon, revenons-en à moi. Je parlais de ma première résolution : « ni BIC, ni papier ».

« Ni BIC, ni papier » que je laisserais ‘encore’ traîner et que ma femme garderait ‘encore’ comme preuve pour la regarder tous les mois et me lancer de petites flèches façon Ninjas « Fffft! » (Vous reconnaissez ce bruit hein??!) chaque fois que j’agirai normalement, comprenez sans aucune considération pour mes bonnes résolutions du début de l’année! Et moi je me dirai « hum! La fille-ci parle comme si elle savait hein! ». En fait, elle sait. Elle sait toujours.

Mais pour ceux qui ne le savent pas encore, laissez-moi vous dire que la première résolution des filles et femmes en couple est systématiquement tirée des fables de La Fontaine : « Ne laisser nulle place où la main ne passe et repasse », et croyez-moi les amis, ça n’a rien à voir avec la propreté de la maison!

J’avoue que nous aussi, les mecs, on prend cette résolution-là souvent… Motus et bouche cousue, le secret est bien gardé… Enfin, je crois.

« Ni BIC, ni papier » c’est la résolution de l’avenir, la Résolution Digitale! Oui, ça évoque des trucs à certains… Le genre de truc qu’on dit en public, du style « nous conduirons la révolution digitale coûte que vaille! » pour opprimer les amis salariés une fois qu’on a créé sa propre PME digitale – qui tient dans une tablette tactile et ne paie d’impôts à personne – pour éblouir les inconnus dans la rue ; surtout les inconnues.

« Ni BIC, ni papier » c’est la résolution ultime qui protégera enfin ma vie privée et celle des gens qui me confient la leur. Oui, oui… L’an dernier, l’une de mes résolutions était de remettre un ami proche sur le « droit chemin » dans son couple. Vous imaginez bien que ma femme m’a demandé « Donc ton ami-là trompe sa femme??! »  Et après que j’aie invoqué le droit à la vie prie privée pour garder le silence, j’ai remarqué qu’elle ne proposait plus à mon ami de rester dîner, ni de « me sortir plus souvent! ». Morale : n’écrivez plus les noms des gens dans vos résolutions!

« Ni BIC, ni papier » c’est ma première résolution, ça fait déjà quelques minutes que je suis dessus…

Cette année, je vais noter mes résolutions dans ma tablette tactile et mettre un code pour ouvrir le fichier. Et toc!

Avec un peu de chance, je les retrouverai sur l’ordinateur de la maison et Google me dira que c’est ‘grâce’ au Cloud (ndlr : lire « claoude ») que j’ai pu sauvegarder mon document… Et le mettre à la portée de ma femme, merci! Non mais sérieux, on ne se rend pas compte, mais avec le Cloud, tout est sauvegardé! Oui, oui, tout. Petit conseil à mes pairs : n’expliquez pas tout le numérique à votre compagne, elle fera ses classes en temps opportun.

Finalement, « Ni BIC, ni papier » c’est ma résolution de n’en avoir aucune cette année. C’est bien plus simple. Le bon sens et le GPS de mon smartphone me guideront! Et puis c’est tout.

Quant à vous, écrivez #237ResolutionsPour2015 et on en reparle!

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le Temps Des Résolutions »

  1. Hahahahaha l’Aristooo c’est fou ce que j’aime te lire ce texte va dans absolument tous les sens c’est tellement toi 🙂 j’ai bien ri j’adore.
    Ma #237ResolutionPour2015: suivre ta plume où qu’elle aille !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s