Tendances

Et si en 2016 on rendait le Cameroun meilleur ?

Petit manifeste de civisme de base pour la paix dans les rues, les transports en commun, les bureaux et les ménages, contre la stigmatisation et les idées reçues les plus étranges

Le soleil s’est couché sur le mois de janvier, le mois des vœux et bien évidemment, des résolutions. Oui, vous savez bien ce que c’est… Cette inutile liste de choses qu’on ne fera plus cette année et qu’on fait quand même. Cette année, pas de résolution pour moi! Mais si vous n’avez pas d’idée pour les vôtres, vous pouvez toujours trouver un peu d’inspiration en cliquant ICI .

Ce billet est inspiré des petites scènes du quotidien que nous vivons tous et qui nous font penser – à tort – que le bout du tunnel est encore loin et que même si on peut sortir les Camerounais du sous-développement à horizon 2035, on ne pourra vraiment pas sortir le sous-développement des Camerounais d’ici là. Pour reprendre l’expression d’un célèbre penseur camerounais contemporain, c’est à croire que ce petit brin d’incivisme nous serait « sanguinaire », et pourtant…

Et si en 2016, les gens arrêtaient de semer les cosses d’arachides vides sur les trottoirs et dans les salles d’attente des lieux publics?

Non mais sérieux, ça nous ferait quoi d’arrêter de manger partout et surtout de jeter l’enveloppe séchée de nos arachides grillées ou plus couramment encore, l’emballage multicolore des biscuits ParleG qui nous ont accompagné pendant l’attente trop longue dans un bureau de poste ou un ministère? Rien.

On pourrait juste garder nos déchets dans un sac et les jeter dans une poubelle dans la rue… Ce serait tellement plus respectueux du bien commun et juste plus propre… Tu imagines si tout le monde jetait ses ordures partout? On vivrait dans une décharge géante! Et souvent, par action ou par mutisme, nous contribuons à faire de nos villes de petites décharges « émergentes à horizon 2035″…

Changeons.

 

Et si en 2016, les aînés arrêtaient de se racler gorge (oui, pour glaner le truc verdâtre gluant) à grand bruit au milieu des gens?

Non mais sérieux… Je suis dans le train, et là… RRRRRRWWWAT! (NDLR: Oui Fady, c’est vraiment le bruit que ça a fait). Gros raclement de gorge d’un pater, la soixantaine, chemise en WAX bon marché assorti au kaba de sa voisine. 7 secondes plus tard, RRRRRRRRRRRWWWAT à nouveau, plus long, plus bruyant. -___- on avait entendu, tonton…

Perso, je trouve quand même cette façon de vivre en société un peu scandaleuse hein… Dans le train???? C’est même le père de qui non?! Et tout ça pour avaler… Bref, changeons.

Et si en 2016, les gens arrêtaient les « petits » pets silencieux prétendument inodores dans les transports en commun ?

« Amigo, un demi-pain, 4 œufs, Maggi et piment! » entendra-t-on dans la gare 30 minutes avant l’embarquement, sans prêter plus grande attention, jusqu’au moment où, le train ou le bus à peine parti, nos narines précieuses et sensibles sont attaquées, ô sacrilège, par le piquant peu subtil de l’œuf dur transformé. Un gros MOUF aux habitués de cette pratique qui me lisent en souriant, ce n’est pas bien. On va faire comment pour avancer si on ne se respecte même pas? Et ne me répondez pas « mais on doit alors serrer les fesses 4 heures, au risque de mourir?! ». Arrêtez ça vite. Et ceux qui ajoutent la sardine à la commande initiale sont encore plus cruels!

Pardon, changeons.

Et si en 2016, les aînés retraités ou pas, arrêtaient de tenir conférence dans les transports publics pour étaler leur expertise que nul ne peut contester à moins de créer une bagarre?

Je suis dans le train et un monsieur, apparemment retraité de Cameroon Airlines, animé depuis quelques trop longues minutes un quasi-monologue sur la gestion de CamairCo, la formation approximative des pilotes avant le vol inaugural, l’état de l’avion au moment du vol inaugural, ses correspondances au Directeur Général et à la Présidence de la République, etc. Apparemment, il connaît aussi quelques détails bluffants sur les avions militaires, mais au fond… Pourquoi il fait ça?

Cette auto-production publique, cette indécente leçon de gestion de comptoir de bar, avec les noms des gens et leur prétendue inaptitude à exercer les fonctions qu’ils occupent… Mais il n’est toujours pas ministre, ni conseiller spécial de qui que ce soit dans son domaine d’expertise. Tu vas même bien regarder, c’est un mécanicien retraité dont la voix n’a jamais porté plus loin que les réacteurs des avions qu’il examinait. Pourquoi ce combat permanent pour nuire aux frères en poste? En tout cas, quelqu’un vient de lui demander « nous avons des élites comme vous au Cameroun, et la NASA nous a toujours dépassé?! ». Fin du game.

C’est tout comme ces intellectuels diplômés de Alimentation Koumassi qui lancent toujours les grands débats philosophiques sur le salaire d’Eto’o dans le bus pendant des heures… De cesser.

Changeons.

Et si en 2016, les gens arrêtaient de se croire partout « comme à la maison » et de se curer les narines « discrètement » dans la voiture en se croyant seuls au monde?

Non mais sérieux… Dans la voiture, quoi!?! C’est comme un poisson qui se croirait seul dans son aquarium! C’est comme ces gens qui embrassent les femmes des autres dans leur voiture en se disant que personne ne les verrait… Une hérésie! Mais bon, ici c’est pas le sujet! En parlant de « comme à la maison », hier j’ai croisé une dame dans la rue avec une natte. Oui oui, UNE SEULE NATTE, la rondelle! Genre on a enlevé son tissage et elle est sortie dans la rue avec l’immonde mono-natte qu’on vous fait souvent en dessous de vos greffes… Scandaleux!

Plus jamais, vous entendez?! Plus jamais.

Changeons.

Et si en 2016, les petits cochons qui s’ignorent encore arrêtaient de remettre les sous-vêtements, la chemise ou les chaussettes sales de la veille en se disant « ah! je n’ai même pas transpiré » ?

Le col de chemise sale dès le matin, ca le fait pas. Vraiment pas. Et pour les filles, surtout celles qui aiment trop mettre les jupes ou les robes et qui pourtant ont une hygiène intime très douteuse, sentir ce fumet marin, l’air d’un seau d’écrevisses avariées, ne plait à personne. Oui, c’est souvent ce que vos pratiques immondes nous infligent dès le matin au bureau ou ailleurs… Supporter la cohabitation avec ca? Le matin???! Après on va accuser le soleil, la chaleur etsou etsou. Lavez-vous bien, lavez-vous mieux et surtout DE GRACE changez-vous souvent. S’il vous plaît. Euh… Ça vaut aussi pour cette mèche latino-américaine que vous abordez fièrement comme couvre chef, sans jamais la laver… Il faut vite arrêter ça. Je vous le demande au nom de toutes les victimes muettes, mortes d’avoir été trop courtoises ou pudiques pour vous en parler. Cette saleté doit cesser.

Changeons.

Et si en 2016, et même les années d’après, les filles arrêtaient de prendre le bureau pour une boîte de nuit ou une scène de tournage de clip Hip hop un peu cliché?

Non mais sérieux… Je me demande d’où sort cette folle récente envie de se (sur)maquiller systématiquement comme un sapin de noël ou une camionnette auto-tamponneuse pour aller au boulot! Depuis la 3G et désormais avec la 4G LTE Turbo des ‘jaunes’ (oui, je remets une couche), YouTube et ses cours de maquillage en ligne pour les nulles et les semi-pro (Make Up DIY pour les intimes) n’ont plus de répit! C’est quand même pourtant souvent précisé l’occasion…

Je parlais du maquillage, mais même les robes du soir ou les habits des clips qui arrivent souvent au bureau-là, vous vous croyez sur Trace TV??! Arrêtez ça vite.

Sérieux, changeons.

Voilà mes vœux pour 2016, il y en a pour tout le monde!

A bon entendeur…

Publicités

13 réflexions au sujet de « Et si en 2016 on rendait le Cameroun meilleur ? »

  1. Pour la natte des greffes, tu as dérangé. Si la mater sortait du salon pour 5mns, comment tu sais? D’arrêter aussi avec la malbouche en 2016 (grand sourire).
    En tout cas, merci pour ce grand moment de rires. Je souris bêtement devant l’ordi, à cette aube de weekend. C’est juste parfait et c’est grâce à vous mon cher loool.

    Aimé par 1 personne

  2. Grandement touchée je suis…. oui que cessent la saleté (lavez vous!!!), les odeurs nauséabondes et le manque de respect. Mais tu as oublié le « filet », ce truc immonde qui a vocation à retenir les cheveux la nuit pour préserver les coiffures et qui s’affiche fièrement à l’arrière des bendskin et même (horreur suprême! !!) Dans les piscines party!!!! Qui a dit que ça empêche les cheveux de se mouiller ? ?? Pestalor ! !!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s