Tendances

My father, ce héros.

Entre rires moqueurs et boutades sans fin, il était l’adulte sympathique que tous les enfants aimaient. Il les connaissait tous par leur nom, des voisins nombreux aux élèves passants devant la maison tous les jours après la fin des cours.

Entre les instructions poliment fermes et les soirées sans règle, à raconter des histoires sans queue ni tête de chèvres espagnoles germanophones, il était mon papa, notre père. Héros de toutes les guerres imaginaires de nos rêves d’enfants, musicien de toutes scènes, il était le magicien qui faisant tout marcher, avec le sourire.

Rien n’était assez grave pour s’inquiéter vraiment, il avait toujours une solution à tout. Il savait rire des situations, des gens, de nous, de lui, sans jamais offenser personne.

C’est avec lui que j’ai appris à sourire, à m’habiller, à me parfumer (maintenant que je l’écris, je comprends mieux d’où me vient cette quasi-obsession), à y croire, à essayer, à recommencer, à aimer et à pardonner.

Il a vécu heureux, à l’ombre des plus bruyants, le sourire aux lèvres et la tête pleine de rêves de voyages et de découverte.

Puis il s’est éteint un 24 mai, comme aujourd’hui, nous laissant en héritage l’amour, la liberté et son sourire.

❤️

Publicités

2 réflexions au sujet de « My father, ce héros. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s